:: Yves Jacolin :: Ludovic Granjon :: Softlibre :: OSGeo-fr ::
"Quand on veut reprendre avec utilité, et montrer à un autre qu'il se trompe, il faut observer par quel côté il envisage la chose, car elle est vraie ordinairement de ce côté-là, et lui avouer cette vérité, mais lui découvrir le côté où elle est fausse." Pascal, Pensées Br. 9, Lafuma 5.

Présentation des logiciels Libres

Licence

La manière la plus simple de rendre un programme libre est de le distribuer dans le domaine public, sans copyright. Cela autorise les gens à partager le programme et leurs améliorations si le coeur leur en dit. Mais cela autorise aussi des personnes indélicates à faire du programme un logiciel propriétaire. Ils peuvent très bien y effectuer des changements, juste quelques-uns ou plusieurs, et distribuer le résultat comme un logiciel propriétaire. Ceux qui recevront le programme dans sa forme modifiée n'auront pas la liberté que l'auteur original leur aura donné ; l'intermédiaire l'aura fait disparaître.

Dans le projet GNU, [le] but est de donner à tous les utilisateurs la liberté de redistribuer et de modifier les logiciels GNU. Si des intermédiaires pouvaient enlever cette liberté, [il y aurait] beaucoup d'utilisateurs, mais ils n'auraient aucune liberté. Alors, au lieu de mettre les logiciels GNU dans le domaine public, [ils sont mis] sous “copyleft”.

Le copyleft fournit aussi un encouragement aux autres programmeurs qui veulent ajouter des logiciels libres. Le copyleft aide aussi les programmeurs qui veulent contribuer à des améliorations sur des logiciels libres à obtenir la permission de le faire. Ces programmeurs travaillent souvent pour des entreprises ou des universités qui feraient n'importe quoi pour plus d'argent. Un programmeur pourrait vouloir faire profiter la communauté de ses modifications, mais son employeur pourrait vouloir transformer le travail en un produit propriétaire.

Pour mettre un logiciel sous copyleft, [la licence déclare] d'abord qu'il est sous copyright, ensuite [elle ajoute] les conditions de distribution, qui sont un outil légal donnant à chacun le droit d'utiliser, de modifier, et de redistribuer le code du programme, ou tous les programmes qui en sont dérivés, mais seulement si les conditions de distribution demeurent inchangées. Ainsi, le code et ses libertés sont légalement indissociables.

Les développeurs de logiciels propriétaires utilisent le copyright pour restreindre la liberté des utilisateurs ; [le projet GNU utilise] le copyleft pour la garantir. C'est pourquoi le nom a été inversé, en changeant “copyright” en “copyleft”.

Le copyleft est un terme général, il y a cependant beaucoup de variations qui rentrent plus dans le détail. Dans le projet GNU, les conditions de distribution spécifiques utilisées sont contenues dans la GNU General Public License (disponible au formt HTML, texte, et Texinfo). La GNU General Public License est appelée la GNU GPL.

La GNU Free Documentation License (FDL) est une forme de copyleft conçue pour être utilisée pour un manuel, un livre ou un autre document de manière à assurer à chacun la liberté effective de le copier et de le redistribuer, avec ou sans modifications, de façon commerciale ou non. [..]

Traduction de la GPL.

Ces versions ne sont pas officielles. Légalement parlant, la version originale (anglaise) de la GPL est ce qui spécifie les vraies conditions de distribution pour les programmes GNU.

Les raisons pour lesquelles la FSF n'autorise pas les traductions à être officiellement valides est que les vérifier serait difficile et coûteux (ceci nécessitant l'aide de juristes bilingues dans d'autres pays). Encore pire, si une erreur se glissait dans les traductions, les conséquences seraient désastreuses pour la communauté du logiciel libre toute entière. Tant que les traductions ne sont pas officielles, elles ne peuvent pas faire de mal, et nous espérons qu'elles aideront plus de personnes à comprendre la GPL. [..]

Source : Document tiré du site de la Free Software Foundation, http://www.fsf.org/home.fr.html Copyright (C) 1997, 1998, 1999 Free Software Foundation, Inc., 59 Temple Place - Suite 330, Boston, MA 02111, USA

Contact - Information et copyright - Statistique

Recent changes RSS feed Creative Commons License Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki