:: Yves Jacolin :: Ludovic Granjon :: Softlibre :: OSGeo-fr ::
"Quand on veut reprendre avec utilité, et montrer à un autre qu'il se trompe, il faut observer par quel côté il envisage la chose, car elle est vraie ordinairement de ce côté-là, et lui avouer cette vérité, mais lui découvrir le côté où elle est fausse." Pascal, Pensées Br. 9, Lafuma 5.

Présentation des logiciels Libres

Logiciel libre plus fiable

Ceux qui font l'apologie du logiciel propriétaire aiment dire, « le logiciel libre est un beau rêve, mais nous savons tous que seul un système propriétaire peut produire des produits fiables. Un groupe de hackers ne peut faire la même chose. » Cependant, l'évidence empirique ne concorde pas, des tests scientifiques ont montré que le logiciel libre est plus fiable qu'un logiciel propriétaire comparable. Cela ne devrait pas être une surprise. Il y a de bonnes raisons pour la haute fiabilité des logiciels GNU, de bonne raisons de s'attendre à ce que le logiciel libre aura souvent (bien que pas toujours) une haute fiabilité. [..]

Les logiciels GNU plus sûrs ! Barton P. Miller et ses collègues ont testé la fiabilité des programmes utilitaires Unix en 1990 et 1995. Chaque fois, les utilitaires GNU arrivèrent en tête de façon considérable. Ils testèrent sept systèmes Unix commerciaux ainsi que le système GNU. En leur soumettant un flux d'entrées aléatoires, ils ont pu « planter (avec un core dump) ou bloquer (boucle infinie) plus de 40 % (dans le pire des cas) des programmes utilitaires de base … »

Ces chercheurs trouvèrent que les systèmes Unix commerciaux avaient un taux d'échec de 15 % à 43 %. Par contraste, le taux d'échec pour le système GNU était seulement de 7 %. Miller disait également : « les trois systèmes commerciaux que nous avons comparés, à la fois en 1990 et en 1995, se sont améliorés sensiblement en fiabilité, mais ils ont toujours des taux d'échec significatifs (les utilitaires de base de GNU/Linux étaient toujours sensiblement meilleurs que les utilitaires des systèmes commerciaux) ». Pour les détails, voir leur document : Fuzz Revisited : A Re-examination of the Reliability of Unix Utilities and Services (postscript 146k) par Barton P. Miller et al.

Pourquoi le logiciel libre est plus fiable ? Ce n'est pas le fait du hasard si les utilitaires de GNU sont si fiables. Il y a de bonnes raisons pour lesquelles le logiciel libre tende vers un très haut niveau de qualité. Une raison est que le logiciel libre bénéficie des efforts de l'ensemble de la communauté qui travaille dans le but de corriger les problèmes. Les utilisateurs ne se contentent pas seulement de signaler les bogues, mais ils les corrigent aussi et envoient leurs corrections.

Les utilisateurs travaillent ensembles, communiquant par l'intermédiaire du courrier électronique, pour venir à bout des problèmes et rendent le travail avec les logiciels plus serein. Une autre raison est que les développeurs se soucient vraiment de la fiabilité. Les paquetages de logiciels libres ne cherchent pas toujours la compétition sur le marché, mais ils se battent toujours pour une bonne réputation, et un programme qui n'est pas satisfaisant ne réussira pas à obtenir la popularité que ses concepteurs veulent lui donner. Qui plus est, un auteur qui met son code source à la disposition de tous met sa réputation en jeu, et il vaudrait mieux pour lui que son logiciel soit propre et élégant, sous peine de subir le mécontentement de la communauté. [..]

Source : Document tiré du site de la Free Software Foundation, http://www.fsf.org/home.fr.html Copyright (C) 1997, 1998, 1999 Free Software Foundation, Inc., 59 Temple Place - Suite 330, Boston, MA 02111, USA

Contact - Information et copyright - Statistique

Recent changes RSS feed Creative Commons License Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki