:: Yves Jacolin :: Ludovic Granjon :: Softlibre :: OSGeo-fr ::
"Quand on veut reprendre avec utilité, et montrer à un autre qu'il se trompe, il faut observer par quel côté il envisage la chose, car elle est vraie ordinairement de ce côté-là, et lui avouer cette vérité, mais lui découvrir le côté où elle est fausse." Pascal, Pensées Br. 9, Lafuma 5.

Retour vers le sommaire

Chapitre 3 Installation

Il y a des chances qu'ImageMargick soit déjà installé sur votre ordinateur. Tapez :

$ convert -version

Si le programme convert exécute et s'identifie comme ImageMagick, vous n'avez pas besoin d'installer ImageMagick à partir des sources à moins que vous désirez ajouter le support de formats d'images ou mettre à jour vers une version plus récente. Vous avez également l'option d'installer une version binaire pré-compilée. Cependant, si vous voulez toujours l'installer à partir des sources, choisissez une plate-forme, Unix ou Windows. Avant d'installer les sources, vous pouvez vouloir lire les changements récent 1) de la distribution ImageMagick. =====3.3 Version binaire pour Unix===== Voici la liste des divers systèmes Unix supporté officiellement par la distribution ImageMagick : * Fedora Core 3 i386 RPM ; * Fedora Core 3 x86_64 RPM ; * Mac OS X ; * Solaris Sparc 2.9 ; * FreeBSD 4.8 ; * Cygwin. D'autres distributions compile leur propre version d'ImageMagick2) (Mandriva, Suse, …). Ou bien essayez de l 'installer à partir des sources. Voyez le site officiel3) pour télécharger la version qui vous conviendra le mieux. Pour vérifier qu'ImageMagick fonctionne proprement, lancez une console MS-DOS et au prompt tapez : $ convert logo : logo.gif $ identify logo.gif $ display logo.gif Félicitation, vous avez une distribution d'ImageMagick fonctionnelle sous Windows et vous êtes prêt à utiliser ImageMagick pour convertir, composer, éditer vos images ou peut être voulez-vous utiliser une des Interfaces de Programmation d'Application (API) en C, C++, Perl, et autres langages.

1)
Change log à l’adresse suivante : http :www.imagemagick.org/script/changelog.php)) de la distribution ImageMagick. =====3.1 Installation à partir des sources pour Unix===== ImageMagick se compile sur une grande variété de système d'opération Unix ou dérivé comme Linux, Solaris, FreeBSD, Mac OS X, et beaucoup d'autres. Un compilateur est nécessaire et heureusement presque tous les systèmes Unix modernes en ont un. Télécharger le fichier ImageMagicke.tar.gz((ftp :ftp.imagemagick.org/pub/ImageMagick/ImageMagick.tar.gz)) ou sur un miroir ((La liste des miroirs est disponible à l’adresse : http :www.imagemagick.org/script/download.php)) et décompactez le par cette commande : $ gunzip -c ImageMagick.tar.gz | tar xvf - Puis configurez et compilez ImageMagick : $ cd ImageMagick-6. ?. ? $ ./configure $ make Si ImageMagick se configure et se compile sans problème, vous êtes prêt à l'installer sur voter système. Des privilèges administrateur sont nécessaire pour l'installer. Pour ce faire, tapez : $ make install Enfin, vérifiez que l'installation d'ImageMagick fonctionne correctement, tapez : $ /usr/local/bin/convert logo : logo.gif Félicitation, vous avez une distribution d'ImageMagick fonctionnelle et vous êtes prêt à utiliser ImageMagick pour convertir, composer, éditer vos images ou peut être voulez-vous utiliser une des Interfaces de Programmation d'Application (API) en C, C++, Perl, et autres langages. Les instructions ci-dessus satisfera un grand nombre d'utilisateur, mais il est possible que certain d'entre vous ait à faire face à des problèmes ou à des questionnements. Par exemple, que faire si ImageMagick échoue à se configurer ou à compiler ? Ou que faire si l'on a pas de privilèges administrateur et si l'on ne veut pas installer ImageMagick dans le répertoire par défaut /../usr/local ? vous trouverez ces réponses, et plus, dans le document Installation avancé à partir des sources Unix (annexe Installation avancée à partir des sources Unix). =====3.2 Installation à partir des sources pour Windows===== La compilation des source d'ImageMagick pour Windows nécessite une version moderne de l'IDE Visual Studio de Microsoft. Des utilisateurs ont reporté leur succès de la compilation avec le compilateur Borland C++. Si vous n'avez pas de compilateur vous pouvez toujours installer une version binaire d'auto-installation. Téléchargez le fichier ImageMagick-windows.zip((Disponible à l’adresse ftp :ftp.imagemagick.org/pub/ImageMagick/windows/ImageMagick-windows.zip)) sur le site ftp d 'ImageMagick ou un de ses miroirs((La liste des miroirs est disponible à l’adresse http :www.imagemagick.org/script/download.php)) Vous pouvez décompacter la distribution avec 7-zip((7zip est un logiciel pour compacter sous licence GPL, site officiel : http :www.7-zip.org/)) ou entrez la commande MS-DOS : $ unzip ImageMagick-windows.zip Puis, lancez votre IDE Studio Visual et choisissez Open→Project. Sélectionnez l'espace de travail de configuration à partir du répertoire ImageMagick-6.?.?/VisualMagick/configure et pressez Open. Choisissez Build→Build Solution pour compiler le programme puis lancer le programme. Installation pressez Next et cliquer sur la compilation statique mutli-threaded. Si vous utilisez l'IDE Visual Studio V6, assurez-vous que l'option de format Generate Visual Studio 7 ne soit pas coché. Maintenant pressez Next deux fois puis sur Finish. L'utilitaire de configuration crée juste un espace de travail nécessaire pour compiler ImageMagick à partir des sources. Choisissez Open→Project et sélectionnez l'espace de travail VisualStaticMT à partir du répertoire ImageMagick-6.?.?/VisualMagick/. Enfin, choisissez Build→Build Solution pour compiler et construire la distribution ImageMagick. Pour vérifier qu'ImageMagick fonctionne proprement, lancez une console MS-DOS et au prompt tapez : $ cd ImageMagick-6. ?. ?/VisualMagick/bin $ convert logo : image.jpg Félicitation, vous avez une distribution d'ImageMagick fonctionnelle sous Windows et vous êtes prêt à utiliser ImageMagick pour convertir, composer, éditer vos images ou peut être voulez-vous utiliser une des Interfaces de Programmation d'Application (API) en C, C++, Perl, et autres langages. Les instructions ci-dessus satisfera un grand nombre d'utilisateur, mais il est possible que certain d'entre vous ait à faire face à des problèmes ou à des questionnements. Par exemple, que faire si ImageMagick échoue à se configurer ou à compiler ? Ou que faire si l'on a pas de privilèges administrateur et si l'on ne veut pas installer ImageMagick dans le répertoire par défaut ImageMagick-6.?.?/VisualMagick/bin ? vous trouverez ces réponses, et plus, dans le document Installation avancé à partir des sources Unix (annexe Installation avancée à partir des sources Windows). Vous pouvez installer ImageMagick à partir des sources. Cependant, si vous n'avez pas un environnement de développement ou si vous êtes embêté pour débuter, téléchargez un exécutable tout prêt pour Unix et Windows. Avant d'installer les sources, vous pouvez vouloir lire les changements récent((Change log à l’adresse suivante : http://www.imagemagick.org/script/changelog.php
2)
en plus des sites de téléchargement officiel pour chaque distribution, vous trouverez des paquetages tout fait à cette adresse : http :rpmfind.net/+… ou http :rpm.pbone.net/
3)
La page téléchargement peut être trouvé à la page http :www.imagemagick.org/script/binary-releases.php)) pour télécharger la version qui vous convient le mieux. Les RPM d'ImageMagick s 'auto-installe. Simplement, tapez les commandes suivantes et vous êtes prêt à utiliser ImageMagick : $ rpm -Uvh ImageMagick-6.2.2-4.i386.rpm Pour les autres systèmes, créer (ou choisissez) un répertoire pour installer le paquet et déplacez-vous dans celui-ci, par exemple : $ cd $HOME Puis, extraire le contenu du paquetage. Par exemple : $ gzip -dc ImageMagick.tar.gz | tar -xf - Si le sous-répertoire bin du paquetage extrait n'est pas déjà dans votre chemin de recherche d'exécutable, ajoutez-le à votre variable d'environnement PATH. Par exemple : $ export PATH ;PATH=“$HOME/ImageMagick/bin :$PATH” Définissez la variable d'environnement MAGICK_HOME du chemin où vous avez décompacté les fichiers ImageMagick. Par exemple : $ export MAGICK_HOME=“$HOME/ImageMagick-6.2.2” Sous les machines Linux et Solaris définissez la variable d'environnement LD_LIBRARY_PATH : $ export LD_LIBRARY_PATH=“$HOME/ImageMagick-6.2.2/lib” Pour les machines sous Mac OS X (Darwin) définissez ma variable d'environnement DYLD_LIBRARY_PATH : $ export DYLD_LIBRARY_PATH=“$HOME/ImageMagick-6.2.2/lib” Pour vérifier qu'ImageMagick fonctionne proprement, lancez une console et tapez : $ convert logo : logo.gif $ identify logo.gif $ display logo.gif Félicitation, vous avez une distribution d'ImageMagick fonctionnelle et vous êtes prêt à utiliser ImageMagick pour convertir, composer, éditer vos images ou peut être voulez-vous utiliser une des Interfaces de Programmation d'Application (API) en C, C++, Perl, et autres langages. =====3.4 Version binaire pour Windows===== ImageMagick doit fonctionner sur Windows 98/ME/NT4/2000/XP. Il est recommandé d'utiliser une version de Windows basé sur NT (NT4, 2000 ou XP). Des versions plus anciennes telles que Windows 95 ne sont plus soutenues. La quantité de mémoire peut être un facteur important, spécialement si vous désirez travailler sur de grosses images. Un minimum de 128 Mo de mémoire vive (RAM) est recommandé, mais plus il y a de mémoire, mieux c'est ! La version Windows d'ImageMagick s'auto-installe. Simplement, choisissez la version appropriée et il se lancera automatiquement et vous posera quelques questions. Voyez le site officiel((La page téléchargement peut être trouvé à la page http://www.imagemagick.org/script/binary-releases.php

Contact - Information et copyright - Statistique

Recent changes RSS feed Creative Commons License Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki